L’ex-pilote autrichien, triple champion du monde, est décédé lundi à l’âge de 70 ans. En 1976, il était sorti vivant, mais gravement brûlé au visage, d’un spectaculaire accident.

Son visage portait toujours les terribles stigmates de son spectaculaire accident survenu sur le circuit du Nürburgring. C’était le 1er août 1976. Au volant de sa Ferrari, le pilote autrichien, alors âgé de 27 ans, sort de la piste. Son bolide, percuté par deux autres monoplaces, la Hesketh de l’Allemand Harald Hertl et la Surtees de l’Américain Brett Lunger, s’embrase. Pendant une interminable minute, Andreas Nikolaus – dit Niki – Lauda est la proie des flammes.

297FansJ'aime
40,000SuiveursSuivre
262SuiveursSuivre