Le champion Kick-boxer marocain Badr Hari a été lourdement sanctionné, samedi soir, pour dopage.

Coup dur pour Badr Hari. Le champion marocain est suspendu pour 19 mois après avoir utilisé des substances interdites. Badr Hari a été « suspendu pendant 19 mois après des tests sur des échantillons fournis au GLORY 51 Rotterdam qui ont indiqué une violation des règles du Doping Autoriteit Netherlands [DAN] concernant les substances interdites pour les athlètes de compétition », lit-on dans le communiqué publié sur le site officiel de GLORY Kickboxing .

La suspension s’applique à compter du moment où Glory a été informé du résultat du test positif, le 7 mai 2018.