Sous l’ère de Nasser Larguet, la Direction technique nationale a réalisé un bilan qui laisse à désirer. Après son départ, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) cherche un bon profil pour ce poste afin de faire peau neuve à la DTN. Le choix de la FRMF pourrait porter sur un profil néerlandais. Les détails.

Depuis des années l’école néerlandaise a montré ses preuves dans le domaine de formation en football. Avec un travail bien structuré et des stratégies minutieusement mises en place, les Néerlandais ont toujours réussi à construire des générations dorées qui ont impressionné le football européen. Sur ce point, le Maroc souffre et ne trouve toujours pas des cadres capables de former des joueurs et alimenter les sélections marocaines.

Après le départ de Nasser Larguet la FRMF est actuellement en train de chercher son successeur. Selon nos sources, le Néerlandais Jan Olde Riekerink devrait rencontrer l’instance marocaine dans les prochains jours. Ex entraîneur des jeunes d’Ajax entre 1995 et 2002, directeur du centre de formation(2007), Riekerink serait séduit par le projet du Maroc.

Après 12 ans passés aux Pays Bas, le formateur néerlandais a débouché sur une nouvelle aventure en chine. Il a pris en main le poste du directeur de formations des sélections chinoises entre 2011 et 2016. Les mêmes sources indiquent que Riekerin a envoyé à la FRMF un projet détaillé de 100 pages, expliquant sa vision de formation qu’il envisage appliquer sur les sélections marocaines.

La FRMF pourrait s’orienter sur un autre profil si les négociations avec Riekerin n’aboutissent pas. Il s’agit du Marocain Said Ouaali. Ce dernier a été nommé directeur du centre de formation de l’Ajax en 2016. Son travail effectué au sein du club ajacide a porté ses fruits. La performance historique réalisée par les pépites de l’Ajax, la saison dernière en Ligue des Champions le prouve.

Même si son contrat le liant avec l’Ajax court jusqu’en 2021, Said Ouaali pourrait rapidement accepter de rejoindre la DTN si la FRMF lui fait une belle offre.