Auteur de plusieurs agressions sexuelles sur des joueuses de la sélection afghane et déjà sanctionné par la commission d’éthique indépendante de la FIFA, le président de la fédération afghane Keramuudin Karim a été banni à vie de toute activité ayant un lien avec le football.

En plus de ce bannissement, le dirigeant écope également d’une amende d’un million de francs suisses, soit 893.000 euros. Une sanction qui donne de l’espoir à d’anciennes joueuses de l’équipe afghane, qui espèrent d’autres sanctions pour d’autres «entraîneurs et du secrétaire général».