Les affaires de corruption se multiplient contre Ahmad Ahmad. Le président de la CAF est soupçonné d’avoir falsifié les indemnités journalières allouées à lui par la FIFA durant le Mondial russe. 

Ahmad Ahmad vit-il ses derniers mois à la tête de la CAF? Le Malgache est impliqué de nouveau dans une affaire de corruption. Selon le quotidien britannique BBC, le patron de l’instance africaine aurait encaissé plusieurs indemnités durant la Coupe du Monde Russie 2018.

Selon la même source le Malgache a été remboursé à deux reprises, après avoir signé deux documents attestant sa présence sur deux pays différents (Egypte-Russie) pour une même période (9jours). Ahmad Ahmad aurait perçu trois séries de paiements, puisqu’il a reçu également une somme de la part de la FIFA, synonyme d’indemnité journalière (450 dollars).

Depuis des mois, Ahmad Ahmad se trouve au cœur de plusieurs affaires de corruption. Le Malgach a été interpellé au début de mois de juin à paris, pour être entendu par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLIF).

Suite à ces multiples accusations portées contre Ahmad Ahmad, la FIFA a mis sous sa tutelle la CAF, et a assigné la Sénégalaise Fatma Samoura pour mener un audit, qui visera les finances de l’instance africaine pendant 6 mois.