Ahmad Ahmad, président de la CAF et vice-président de la FIFA est interpellé pour être entendu par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLIF). La FIFA vient de réagir via un communiqué officiel.

Ahmad est « interrogé par les autorités françaises au sujet d’allégations relatives à son mandat » en tant que président de la Confédération africaine de football, a déclaré la FIFA dans son communiqué.

« La FIFA n’est pas au courant des détails entourant cette enquête et n’est donc pas en mesure de faire de commentaire à ce sujet en particulier« , a déclaré l’instance dirigeante. « La FIFA demande aux autorités françaises toute information qui pourrait être utile aux enquêtes au sein de son comité d’éthique. », poursuit le communiqué.

300FansJ'aime
40,000SuiveursSuivre
262SuiveursSuivre