L’Atlético Madrid va saisir la Fifa pour contester le montant de la clause libératoire de 120 M EUR payée vendredi par le FC Barcelone pour le transfert d’Antoine Griezmann, affirme samedi le quotidien sportif espanol As.

L’intention du club est d’obtenir une «sanction pour le FC Barcelone et maintenant aussi pour le footballeur», écrit le journal sur son site internet. L’Atlético avait déjà saisi la Fifa à l’hiver 2017 lors d’une précédente tentative du Barça pour recruter l’international français, rappelle As, qui évoque ausi une possible saisie des prud’hommes. Contacté par l’AFP, un porte-parole du club a refusé de confirmer l’information.