L’ex-coach des Lions de l’Atlas, Hervé Renard, a accordé à Le parisien une interview dans laquelle il revient sur sa décision de quitter la sélection nationale, les propos de Hadji à son égard et le succès de l’Algérie durant la CAN 2019. 

Son départ

« Les joueurs connaissaient ma décision. Certains joueurs étaient aussi dans le même état d’esprit. C’était leur dernière CAN. Mais on avait envie de l’emporter ou tout du moins de rejoindre le dernier carré. »

Les raisons de l’échec en Egypte

« Il est prématuré de tirer des enseignements. J’ai des idées mais c’est trop tôt pour en parler… Le Maroc est sur de bons rails depuis trois ans. Il faut que cela se poursuive. J’aurai fait partie de cette aventure et j’espère qu’un jour le travail entamé mènera à un titre de champion d’Afrique. »

Les propos de Hadji

« Lorsqu’on est adjoint, on se doit de respecter une certaine déontologie et respecter aussi la personne avec laquelle on travaille. Sinon, on assume ses différences et on démissionne. Je n’ai pas de conseil à donner à Mustapha Hadji, qui a été un joueur exceptionnel pour le Maroc. Mais faire des commentaires négatifs après le départ de mon prédécesseur Badou Zaki, de moi, cela peut nuire à son image. »

Le succès algérien

« Félicitations à l’Algérie car sur l’ensemble du tournoi, elle mérite la coupe d’Afrique. Elle a battu le Sénégal deux fois (1-0 en phase de groupe puis en finale) c’est déjà une grande performance en soi. Les Algériens ont été réguliers généreux et plein d’abnégation même s’ils n’ont pas fait leur meilleur match en finale. Mais le plus important, comme on dit, c’est de ramener la coupe à la maison »

« Elle a été capable de jouer ensemble et a des individualités comme Baghdad Bounedjah qui a fait un tournoi énorme. Riyad Mahrez qui a un moment important comme lors de la demi-finale (contre le Nigeria 2-1) met un coup franc exceptionnel et Ismaël Bennacer a été rayonnant. »

« Belmadi a su cerner rapidement ce dont cette équipe avait besoin. Je pense qu’en tant qu’Algérien, il connaît très bien le football de ce pays, il connaissait les joueurs il a su trouver les meilleures associations possible pour arriver à ce résultat. Je ne le connais pas beaucoup mais je le trouve très humble. Je lui ai envoyé un message de félicitations, il m’a répondu avec beaucoup de gentillesse. Il a fait un travail exceptionnel. Quand on gagne on est toujours en haut de l’affiche et aujourd’hui il le mérite. »