Mis en examen pour «corruption active» dans l’enquête sur des soupçons de corruption en marge des candidatures de Doha aux Mondiaux d’athlétisme de 2017 et 2019, Nasser al-Khelaifi ne démissionnera pas de son poste de président du Paris-Saint-Germain, qu’il occupe depuis 2011.

En effet, le Qatar le considère comme le personnage parfait pour mener à bien les différentes activités qui lui ont été confiées depuis maintenant de plusieurs années, notamment une victoire du club parisien en Ligue des champions.

300FansJ'aime
40,000SuiveursSuivre
262SuiveursSuivre