Les retombées du scandale de Radès persistent encore. Le président du Wydad Said Naciri a porté plainte auprès de la FIFA contre des dirigeants tunisiens ainsi que le vice-président d’Ahmad Ahmad.

La bataille juridique entre le patron des Rouges et Blancs Said Naciri et les responsables tunisiens ne fait que commencer. Malgré que la Confédération Africaine de Football a donné raison au Wydad, en décidant de rejouer la finale de la Ligue des Champions sur terrain neutre, suite au scandale d’arbitrage qui s’est produit à Radès, le 31 mai dernier, le président du WAC a porté plainte auprès de la FIFA contre Hamedi Meddeb, président de l’EST, Wadii El Jarii, président de la Fédération tunisienne et le vice-président d’Ahmad Ahmad, le Nigérian Amaju Melvin Pinnick.

296FansJ'aime
40,000SuiveursSuivre
262SuiveursSuivre