La Fédération royale marocaine de football a réagi quant à la décision de suspension émise par la CAF à l’encontre de Fouzi Lekjaa, suite à son altercation avec l’Ethiopien Bamlack Tessema lors de la finale de la Coupe de la CAF, qui avait opposé la RS Berkane au Zamalek.
La FRMF n’a pas été informée de cette procédure disciplinaire engagée envers Fouzi Lekjaâ, nous confirme une source fédérale. Le patron de la CAF Ahmad Ahmad a demandé de n’émettre aucune décision tant que les deux parties n’ont pas été entendues par le Comité de discipline de la CAF.  Une réunion se tiendra après la CAN, afin de remplir toutes les conditions juridiques et trancher définitivement sur cette affaire, rajoute la même source.
Notre source nous affirme qu’un membre sud-africain au comité de discipline de la CAF, exerce une grande influence  sur les décisions de la CAF. Un bras de fer est également mené au sein de l’instance africaine opposant le Maroc à l’Afrique du Sud et au Nigéria.
Selon une source proche de la CAF, la décision pourrait être annulée et modifiée, en raison des pourparlers en cours au sein de l’instance.

LIRE AUSSI: Fouzi Lekjaâ suspendu pour un an