Le cas Neymar, désireux de quitter le PSG cet été, est évidemment revenu sur le tapis à l’issue de la victoire des Parisiens contre Sydney (3-0) ce mardi en amical.

C’est une sorte de running gag. A chaque point presse depuis quelques semaines, Thomas Tuchel est confronté aux interrogations des journalistes sur la situation de Neymar, forfait ce mardi pour le match amical contre Sydney, facilement remporté par les Parisiens (3-0). L’avenir de la star parisienne, qui souhaite retourner au FC Barcelone, deux ans après avoir quitté la Catalogne pour un montant record de 222 millions d’euros, a forcément tendance à tout phagocyter lors de cette préparation estivale.

Et à chaque fois, le technicien allemand se retrouve dans une position quelque peu inconfortable, en arguant qu’il s’agit avant tout d’un problème entre la direction du PSG et le joueur. «Je n’ai pas de nouvelles pour vous au sujet de Neymar, a ainsi lâché Tuchel à l’issue de la victoire parisienne à Suzhou. Pour moi, c’est notre joueur. Nous l’entraînons et c’est une question entre le club et Neymar. Pour moi, il est dans le vestiaire, il s’entraîne donc c’est mon joueur.»

Premier entraînement collectif mercredi pour Neymar et Kimpembe

Son absence lors des différents matches de préparation du PSG n’a en tout cas rien à voir avec ses velléités de départ assure Tuchel. «D’un point de vue médical, c’était bien trop risqué de le faire jouer contre l’Inter Milan (match perdu 1-1, 6-5 aux t.a.b. par Paris samedi, ndlr) sans avoir fait un seul entraînement avec l’équipe. Donc on a décidé qu’il resterait « à la maison », à Shenzhen, avec Presnel Kimpembe, pour effectuer du travail individuel».

«Nous avons effectué un nouveau « check » pour savoir si nous faisions venir les deux joueurs avec nous (à Suzhou) mais c’était la même chose : on ne peut pas les laisser jouer sans un seul entraînement collectif dans les jambes», a ajouté Tuchel. L’entraîneur parisien a toutefois annoncé que Neymar et Kimpembe s’entraîneront pour la première fois avec l’équipe mercredi. E

t ce à dix jours de la reprise de la Ligue 1 et du match face à Nîmes au Parc des Princes (le 11 août). Rappelons que l’ancien Barcelonais est suspendu pour le Trophée des champions face à Rennes samedi à Shenzhen.