Interrogé dimanche par un journaliste sur la position du Raja Casablanca concernant le scandale de Radès, le président des Verts Jawad Ziyat a refusé de répondre. Une réaction qui risque de susciter une nouvelle polémique entre le WAC et son rival rajaoui.