Après quatre ans d’absence, le Suisse a vite retrouvé ses marques. Pour le plus grand bonheur du public.

Roland-Garros en salivait. Roland-Garros a savouré. La légende vivante est revenue ébahir les Parisiens ce dimanche 26 mai. Ses chaussures immaculées sur les courts de la Porte d’Auteuil, depuis sa défaite en quart de finale contre Stan Wawrinka (6-4, 6-3, 7-6 (7/4), le 2 juin 2015, ont repris un peu de poussière sur le nouveau Philippe-Chatrier. La star est entrée dans l’arène parisienne, presque pleine, à 14 h 45 et a reçu une standing ovation qui a confirmé son pouvoir d’attraction inégalé.

297FansJ'aime
40,000SuiveursSuivre
262SuiveursSuivre