Mick Schumacher, le fils de la légende de la F1 Michael Schumacher, est en passe de remporter ce week-end à 19 ans le titre de champion d’Europe de Formule 3, qui lui permettrait d’envisager à terme un avenir en F1.

Samedi et dimanche à Hockenheim, sur ses terres allemandes, “Mick” n’a plus qu’un pas à faire pour s’assurer du titre: après 9 week-ends de course (3 courses par week-end), il compte 49 points d’avance sur son suivant immédiat, le Britannique Dan Tickum.

Le décompte des points est le même qu’en F1, 25 au vainqueur, 18 au deuxième, etc. Un titre ou une deuxième place en F3 donne droit à une “Super Licence FIA”, indispensable pour pouvoir courir en F1. “Fils de…”, Mick peut évidemment envisager de franchir le pas, mais devra probablement patienter, les écuries ayant déjà quasiment rempli leurs baquets pour la prochaine saison. “Je veux avancer pas à pas et je prends les courses les unes après les autres”, modère d’ailleurs le jeune homme, qui court pour l’écurie Prema Theodore Racing Team: “Mon nom ouvre des portes, mais il faut à chaque fois faire ses preuves”, dit-il.

En cette fin de saison, le jeune Schumacher semble intouchable, avec notamment cinq victoires consécutives et une deuxième place sur les six dernières courses. Son père Michael, sept fois champion du monde dans la catégorie reine, n’est plus apparu en public depuis son accident de ski en décembre 2013, où il avait été gravement blessé à la tête.