Coup de tonnerre sur la Formule 1 ! Fernando Alonso arrêtera sa carrière en F1 à l’issue de la saison. C’est officiel. Le pilote espagnol de McLaren qui a soufflé ses 37 bougies en juillet dernier vit donc ses dernières heures sur les circuits. 

«Après 17 merveilleuses années dans cet incroyable sport, il est temps pour moi de changer et d’avancer. J’ai savouré chaque minute de ces folles saisons, et je ne pourrais jamais suffisamment remercier les gens qui ont contribué à les rendre si spéciales, a-t-il confié dans un communiqué publié sur le site de l’écurie britannique. «Il reste encore beaucoup de Grands Prix cette saison, et je prendrai part à chacun d’eux avec encore plus d’engagement et de passion que jamais. (…) Nous allons voir ce que le futur m’apportera : de nouveaux challenges excitants m’attendent. Je vis l’un des moments les plus joyeux de ma vie mais je dois aller de l’avant et explorer de nouvelles aventures», a conclu l’Espagnol aux 303 grand prix disputés. Avec 97 podiums, 32 victoires et 2 titres de champion du monde des pilotes, c’est l’un des plus beaux palmarès de la F1 qui tirera sa révérence à la fin de l’exercice.

Arrivé sur les circuits en 2001 chez Scuderia Minardi, Alonso a construit sa légende au volant de la monoplace Renault à partir de 2003. Il est ainsi le premier pilote espagnol à avoir été sacré champion du monde des pilotes en 2005. Pour la suite de sa carrière, le natif d’Oviedo, vainqueur des 24 heures du Mans en juin dernier, s’est déjà fixé un objectif pour les prochains mois : remporter les mythiques 500 Miles d’Indianapolis. Sans surprise, Alonso devrait donc poursuivre sa carrière dans le monde de l’Endurance, du côté de l’Indycar… Sans jamais vraiment quitter les circuits.