Après avoir été suspendu deux fois en 2001 et 2006, Justin Gatlin est de nouveau mêlé à une affaire de dopage.

Si celle-ci n’implique pas directement l’athlète américain, elle porte sur son entourage proche, à savoir son coach Dennis Mitchell  ainsi que Robert Wagner, l’un de ses agents.

Les deux hommes ont indiqué en caméra cachée, à des journalistes du Daily Telegraph, que l’usage des produits prohibés étaient toujours en vigueur et de quelle façon il était possible d’éviter les contrôles positifs, Wagner suggérant que Gatlin a encore eu recours à des pratiques dopantes.

Des allégations que Gatlin a rapidement nié, ajoutant dans le même communiqué qu’il avait renvoyé sur le champ son entraîneur.

« Je n’utilise pas et je n’ai jamais utilisé de produits dopants. J’ai été choqué et surpris d’apprendre que mon entraîneur aurait quelque chose à voir avec ça. Je l’ai viré dès que j’ai appris ça. L’affaire est maintenant dans les mains de la justice », a indiqué le sprinteur de 35 ans.