La légende américaine de la boxe, Floyd Mayweather, a assuré mercredi qu’il était prêt à affronter le Russe Khabib Nurmagomedov, nouvelle figure de proue des arts martiaux mixtes (MMA) après sa victoire face à l’Irlandais Connor McGregor.

«On va se battre», a prévenu Mayweather, aujourd’hui âgé de 41 ans, au site internet spécialisé TMZ Sports. «Je suis mon propre patron, je ne peux pas parler pour Khabib, mais pour moi, on peut finaliser ce combat», a-t-il poursuivi. «Quand j’affronterai Khabib, je vais recevoir un chèque avec neuf chiffres, cela sera plus que ce que j’ai gagné contre McGregor», a-t-il assuré.

L’Américain, surnommé «Money» (littéralement argent) en référence à sa fortune colossale amassée sur les rings, a prévenu que ce combat devrait se dérouler selon les règles de la boxe. «Qui est la star ? C’est lui qui m’a défié, il faut qu’il vienne dans mon monde», a insisté Mayweather, retraité depuis 2015 et resté invaincu durant toute sa carrière professionnelle (50 victoires, 27 avant la limite).

Il était sorti de sa retraite en août 2017 pour affronter McGregor dans un duel controversé qu’il avait remporté par arrêt de l’arbitre à la 10e reprise, et qui lui aurait rapporté plus de 300 millions de dollars. Après sa victoire contre McGregor début octobre, Khabib Nurmagomedov, champion UFC des poids légers, avait défié Mayweather.

«Allez Floyd ! Il faut qu’on se batte maintenant, 50-0 contre 27-0. On est les deux gars qui ne perdent jamais. Dans la jungle, il ne peut y avoir qu’un lion. Bien sûr, c’est moi le lion», avait-il lancé. Le mois dernier, Mayweather avait déjà évoqué un retour sur les rings, pour affronter son grand rival philippin Manny Pacquiao, trois ans après un premier duel présenté à l’époque comme le «combat du siècle».