Le sprinter marocain Mraouni Salaheddine s’est emparé samedi du maillot jaune du tour du Faso des épaules de l’Ivoirien Abou Sanogo, lors d’une étape remportée par l’Allemand Benjamin Stauder.

C’est au sprint que le coureur allemand s’est imposé devant ses poursuivants en 2h13mn12sec entre Garango et Zorgho sur une distance longue de 95 km, soit une moyenne de 42,798 km/h.

Le maillot jaune qui était détenu par l’Ivoirien Abou Sanogo à 1 seconde est maintenant la propriété du Marocain Salaheddine, auteur d’une belle course. Il jouit d’un avantage de 3 secondes au général sur l’Allemand Stauder.

Les Burkinabès détenteurs du maillot jaune (Arouna Ilboudo) semblent avoir les jambes lourdes et tardent à se démarquer. Aucun coureur burkinabè ne figure dans la short-liste des dix premiers à l’arrivée de cette 2e étape.

L’Ivoirien Sanogo occupe la tête au classement général aux points (49) devant le Marocain Salaheddine (44) et de l’Allemand Stauder (43) après la 2e étape.