On connait tous Zefzafi le militant, mais très peu de gens connaissent Nasser l’athlète. L’icône du Hirak du Rif était un joueur de Volley-ball au Chabab Rif d’Al Hoceima, avant qu’il ne devienne leader du mouvement contestataire. Images avec témoignage de Zefzafi.

Nasser Zefzafi, vous le connaissez tous, leader du Hirak du Rif aujourd’hui condamné à 20 de prison ferme, pour “complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’État”. Avant que sa vie ne bascule de la sorte, Nasser jeune homme trentenaire portait le maillot de la section Volley-ball du Chabab Rif d’Al Hoceima (CRA). L’enfant du Rif était à la fois joueur capitaine et coach adjoint de l’équipe, en raison de sa longue expérience dans la discipline.

Une simple recherche sur internet nous a permis de découvrir cet entretien de Zefzafi accordé en 2013 à un support local, “Enfant, j’ai pratiqué au début le Basket avec mon grand frère Tarik et grâce à l’encouragement de mon père (….) en 1996 j’ai rejoint le CRA dans sa section de Volley-ball”, raconte le Zaïm du mouvement contestataire du Rif.

I have a dream 

Dans cet entretien, Nasser Zefzafi montrait déjà un ton militant en défendant sa discipline, “les responsables doivent réfléchir à la construction des terrains en plein air, les associations sportives doivent de leurs côtés s’intéresser davantage aux sections les plus jeunes”, estimait Nasser Zefzafi, qui fustigeait également les problèmes multiples dont souffre le volley-balle national.

Interrogé sur ses ambitions, Nasser répond avec l’enthousiasme d’un rêveur, “je veux réaliser la montée en première division avec mon club, mais j’aspire aussi devenir un coach de volley-ball…