Le Conseil d’Etat a levé vendredi soir la suspension ordonnée par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) à l’encontre de Clémence Calvin, à deux jours du marathon de Paris auquel elle compte participer.

La vice-championne d’Europe du marathon avait été suspendue de manière provisoire mardi par l’AFLD, pour soustraction à un contrôle antidopage à Marrakech le 27 mars. Le Conseil d’Etat a considéré qu’elle aurait dû être en mesure de s’expliquer devant l’agence «en temps utile», alors que le marathon, «une étape importante de son calendrier sportif», se déroule dimanche.