Botola: le WAC mise sur la stabilité pour conserver le titre

Le Wydad de Casablanca (WAC), tenant du titre, semble miser sur la stabilité du staff technique et de l’effectif pour défendre au mieux son statut et ses chances pour la saison 2017/2018 du championnat national de football (Botola-1). 

Sous la houlette de l’entraîneur Houcine Ammouta, le WAC dispose d’arguments solides pour se maintenir au sommet, grâce à une armada de près de 23 joueurs alliant expérience et fougue de la jeunesse, d’autant que le club est encore en lice en Ligue des Champions d’Afrique.

Le technicien national devra s’appuyer sur 90% des joueurs ayant contribué au succès de la saison passée. Il pourra, de surcroît, compter sur les services de nouveaux venus aguerris aux niveaux national et continental, comme le portier international Yassine Kharroubi, les défenseurs Mohamed Nahiri, en provenance du FUS Rabat, et Zakaria Hachimi, ancien sociétaire des frères-ennemis du Raja, ainsi que sur le Burkinabé Mohammad Ouattara.

Au vu de la liste des joueurs engagés, la direction technique du champion national cherche, vraisemblablement, à stimuler une ambiance de compétition entre les "cadres" et les "jeunes loups" du centre de formation, qui ont affiché de sérieuses ambitions la saison passée, à l’image de Badr Kadrine, Fahd Aktaou, Achraf Dari et Anas Al-Asbahi.

Lire Aussi  Botola: Abdelhak Benchikha s'engage pour 2 ans avec le Moghreb de Tétouan

Quoique Houcine Ammouta a œuvré pour préserver l’épine dorsale de son groupe, constituée d’éléments efficaces et d’autres pétris de qualités techniques, il enregistre les départs remarqués des attaquants Fabrice Ondama et William Jebor, qui étaient précieux dans la reconquête du titre.

La grande inconnue reste l’avenir du milieu de terrain Rachid Hosni, prêté une saison à la Renaissance de Berkane, et l’attaquant Reda Hajhouj, qui a évolué dans les rangs du club d’Ajman (Emirats).

Plusieurs signes semblent indiquer que les deux joueurs iraient sous d’autres cieux, dans le cas où Houcine Ammouta continue à ne pas faire appel à leurs services dans les prochains jours.

En dépit d’une première journée cauchemardesque suite au revers à domicile face au FUS (1-3), le Wydad veut rester concentré sur le déplacement, cette semaine, chez les Sud-africains de Sundowns, au titre des quarts de finale de la Ligue des Champions.

Le coach wydadi s’est, d’ailleurs, dit soulagé que la première défaite de la saison ne soit pas arrivée en compétition continentale, pointant des erreurs de la défense bien exploitées par le club de la capitale.

Lire Aussi  Ligue des Champions CAF: le Wydad disputera son match retour à Rabat

Les errements de la défense, l’inefficacité des avants et le manque de concentration peuvent être fatals non seulement dans la course au titre national mais aussi dans la quête de la couronne africaine, qui échappe au Wydad depuis de longues années. Et Ammouta en est bien conscient !