L’Irlandais Conor McGregor, star de MMA qui a annoncé lundi qu’il mettait un terme à sa carrière, a été arrêté en janvier dans son pays pour agression sexuelle, rapporte mardi le New York Times. Selon le quotidien américain, qui s’appuie sur quatre sources proches du dossier, McGregor, 30 ans, n’a pas été formellement inculpé.

Il a été entendu et remis en liberté pendant que la police irlandaise poursuivait ses investigations sur le déroulement d’une soirée en décembre dernier dans un hôtel de Dublin, The Beacon Hotel, où McGregor a ses habitudes.

Une porte-parole de McGregor, basée aux Etats-Unis, Karen J. Kessler, a indiqué au New York Times que «cette histoire circulait depuis un certain temps et qu’il n’y avait aucune raison d’en parler maintenant». «Lier l’annonce faite par Conor (lundi) à cette rumeur est complétement erroné», a-t-elle insisté. Lundi, McGregor, figure de proue de l’UFC, principal organisateur de combats de MMA, a annoncé qu’il mettait, à 30 ans, un terme à sa carrière dans ce sport de combat où tous les coups sont permis ou presque.