Le flou persiste autour de la candidature marocaine pour l’organisation de la CAN 2019. Le royaume n’a toujours pas communiqué officiellement sa position à ce sujet. 

Depuis l’annonce du retrait de la CAN 2019 du Cameroun, le Maroc, considéré comme un plan de secours sérieux pour la CAF, fait profil bas. Une source de la Fédération royale marocaine de football nous avait pourtant confié l’intention du Maroc de déposer sa candidature pour la récupération de la compétition, mais le département de Fouzi Lekjaâ n’a fait aucune communication officielle depuis.

Un responsable de la FRMF, cité par nos confrères de Hesport, jette la balle dans le camp du gouvernement, estimant que c’est à ce dernier que revient la décision de se présenter ou pas à l’organisation de la CAN.

Le silence du royaume continue alors que l’Afrique du Sud a affirmé à travers sa ministre des Sports qu’elle est “prête” à abriter la compétition africaine, si la CAF le lui demande. L’Afrique du Sud a organisé la CAN à deux reprises, en 1996 et en 2013.