L’ailier du FC Barcelone Ousmane Dembélé, buteur mercredi contre Lyon (5-1) en Ligue des champions malgré une élongation, a aggravé son cas et souffre d’une déchirure musculaire à une cuisse, a annoncé jeudi son club, privé de l’international français « trois à quatre semaines ».

Avec cette blessure évitable, l’attaquant est d’ores et déjà forfait pour le rassemblement de l’équipe de France fin mars pour affronter la Moldavie et l’Islande en qualifications pour l’Euro-2020.

« Ousmane Dembélé souffre d’une déchirure musculaire au biceps fémoral de la cuisse gauche. Le temps d’absence est estimé à trois à quatre semaines », a écrit le Barça dans un communiqué.

Dembélé a joué une vingtaine de minutes mercredi soir lors de la qualification en huitième de finale retour de C1, entrant en jeu à la 69e minute et marquant le cinquième but catalan à la 86e minute.

Il souffrait pourtant depuis samedi d’une « petite élongation » à ce même biceps fémoral de la cuisse gauche. Mais il a pris le risque de jouer dans ce match capital pour le Barça, avec des conséquences malheureuses pour l’équipe de France et surtout pour son club.

Le club blaugrana devrait être privé de « Dembouz » pour plusieurs matches importants comme le derby barcelonais en Liga contre l’Espanyol le 30 mars, le choc entre le Barça et son dauphin l’Atlético le 6 avril au Camp Nou voire les quarts de finale aller de C1 les 9 et 10 avril.

Le FC Barcelone, leader du Championnat d’Espagne et opposé à Valence en finale de Coupe du Roi le 25 mai, est en quête d’un nouveau triplé Liga-Coupe-Ligue des champions cette saison, comme en 2009 et 2015.