L’Institut Supérieur d’Ingénierie et des affaires (ISGA), campus de Casablanca, a organisé, une table ronde sous le thème “Quelles Chances pour l’Equipe Nationale de football au CHAN et à la Coupe  du  Monde en  Russie ?”

Cette table ronde a noté la présence de trois icônes du football marocain: Rachid Daoudi, ancien joueur international marocain, Abdelfettah Alaoui, ancien joueur marocain et chroniquer sportif et Fathi Jamal, ancien directeur technique de l’équipe national et cadre de la Fédération Royale Marocaine de Football.

En début de la table ronde, Les participants n’ont pas manqué d’observer une minute de silence, en hommage à Feu Hamid Hazzaz, l’un des gardiens des buts les plus emblématiques de l’histoire du football marocains, décédé le 13 janvier courant à l’âge de 72 ans.

Concernant le CHAN, les 3 intervenants ont été unanimes en exprimant leur optimisme quant au parcours de l’équipe nationale des locaux dans cette compétition et leur grande chance de la remporter, “ce qui serait un facteur encourageant pour élever le niveau du championnat marocain dans les prochaines saisons” ont-ils affirmé.

Toutefois, les 3 anciennes gloires du football marocain auraient voulu voir plus de jeunes joueurs dans cette équipe nationale de locaux. Des joueurs ayant entre 20 et 23 ans qui pourraient, éventuellement, alimenter l’équipe A.

Quant à la coupe du Monde de Russie, Daoudi, Alaoui et Jamal affirment que le Maroc dispose aujourd’hui d’une équipe performante et cohérente, capable de produire un jeu efficace et arriver à des stades avancés de la compétition.

Pour eux, la clé pour la qualification pour les huitièmes de finale passe par une victoire au premier match contre l’Iran. Victoire qui doperait les joueurs pour gagner les matchs suivants. Ils ont également attiré l’attention sur l’importance de ne pas sous estimer l’équipe de l’Iran qui est une des meilleures équipes du continent asiatique.

Enfin, cette table ronde a été l’occasion pour les étudiants de l’ISGA de mieux connaître les 3 stars marocaines et leurs palmarès, et s’arrêter sur différentes étapes de leurs parcours – riches de grandes réalisations –  avec également  des échecs qui ont été pour eux de grandes occasions d’apprentissage.