Formule 1: Bottas prolonge chez Mercedes, Alonso reste chez Mclaren

Valtteri Bottas (FIN) Mercedes AMG F1 and Lewis Hamilton (GBR) Mercedes AMG F1 celebrate on the podium with a selfie at Formula One World Championship, Rd10, British Grand Prix, Race, Silverstone, England, Sunday 16 July 2017.

Le Finlandais pilotera encore une Flèche d’Argent en 2018. L’Espagnol, lui, sera toujours chez McLaren.

Mercedes a officialisé mercredi la prolongation de contrat pour un an de Valtteri Bottas, qui restera donc aux côtés du Britannique Lewis Hamilton lors de la saison 2018. «Globalement, la solidité de ses performances et sa trajectoire ascendante ont fait que c'était une évidence de continuer avec lui en 2018», souligne Toto Wolff, le patron de Mercedes, cité dans un communiqué.

Cette prolongation du contrat du Finlandais de 28 ans était en effet attendue. Cette saison, Bottas a remporté deux victoires (Russie et Autriche) et occupe pour l'instant la troisième du classement à sept courses de la fin. Ravi d'avoir conquis le premier succès de sa carrière au volant d'une Flèche d'argent, Bottas a indiqué qu'il avait «toujours la possibilité de s'améliorer». «Je n'ai toujours pas montré toute l'étendue de mon potentiel», assure-t-il dans le communiqué. Le pilote scandinave avait quitté Williams en début d'année pour remplacer l'Allemand Nico Rosberg, tout juste sacré champion du monde des pilotes mais qui a décidé de prendre sa retraite.

Mercedes est en discussions avancées avec son équipier Lewis Hamilton pour prolonger le contrat du triple champion du monde, âgé de 32 ans, de trois années supplémentaires. Le leader du championnat, engagé pour l'instant jusqu'à fin 2018, s'est montré confiant à ce sujet lors du Grand Prix d'Italie. Mais une annonce ne devrait pas intervenir avant la fin de la présente saison. En offrant seulement un an de plus à Bottas, l'écurie de Brackley se réserve la possibilité pour 2019 de recruter aisément un autre pilote, qui pourrait être un des pensionnaires actuels de Red Bull, l'Australien Daniel Ricciardo et le Néerlandais Max Verstappen, ou le Français Esteban Ocon (Force India), issu de la filière Mercedes.

Lire Aussi  F1: Williams n'oublie pas Alonso pour la saison prochaine

 

Ecclestone vend la mèche pour Alonso

Dans une interview au Daily Mail, Bernie Ecclestone a confirmé que Fernando Alonso pilotera toujours une McLaren en 2018. «L'accord avec Renault est complètement réglé. Alonso qui reste, c'est une super nouvelle», a déclaré le président d’honneur de la F1. L’avenir d’Alonso chez McLaren était suspendu à la décision de l’écurie de poursuivre ou non avec le motoriste Honda, très critiqué par l’Espagnol.

Finalement, l’écurie britannique a choisi de travailler avec Renault à partir de la saison prochaine. Une décision pas forcément vue d’un bon œil par Ecclestone. «Je ne vois pas pourquoi McLaren serait plus heureux avec Renault qu'ils ne le sont avec Honda. Ce n'était pas la faute de Honda si les choses ne marchaient pas, c'était celle de McLaren. Chaque jour, ils devaient se battre pour tout, au lieu de travailler avec eux, ce qui était un peu stupide», estime l’ancien grand argentier de la F1.