Roger Federer, en quête d’un historique centième trophée, a rejoint Novak Djokovic en demi-finale du Masters 1000 de Paris en écartant le Japonais Kei Nishikori (11e) en deux sets 6-4, 6-4 vendredi.

Il s’agira du 47e duel entre le Suisse aux vingt couronnes en Grand Chelem, 37 ans désormais, et le Serbe sur le point de remonter sur le trône du tennis mondial. L’autre demi-finale opposera l’Autrichien Dominic Thiem (N.8) au Russe Karen Khachanov (18e) samedi.

Un premier break à 4-4 dans le premier set, puis un deuxième d’entrée de seconde manche ont suffi à Federer pour se défaire de Nishikori.

Si le Bâlois reste sur un titre dans sa ville natale dimanche -le 99e de sa carrière- Djokovic est en pleine renaissance depuis le début de l’été, après deux ans de vicissitudes. Depuis quatre mois, le Serbe, éjecté du top 20 en juin, s’est imposé coup sur coup à Wimbledon et à l’US Open, ainsi qu’à Cincinnati et Shanghaï.

La victoire de “Djoko” face au Croate Marin Cilic (N.7) en trois sets (4-6, 6-2, 6-3) vendredi est sa 21e consécutive.